Vous avez dit "Healthy"?

J’ai longtemps été persuadée que mon alimentation était équilibrée. Je n’étais pas une adepte du fastfood, je consommais des légumes et je choisissais mes produits laitiers avec le moins de matière grasse possible. Et j’ai longtemps combattu ces kilos superflus qui me gâchaient la vie et qui malgré mes efforts étaient bien installés sur mes hanches et mon ventre.

Et puis un jour j’ai compris ce que signifiait vraiment “une alimentation équilibrée”. Rééquilibrer notre alimentation a littéralement changé nos vies. Nous avons perdu 6 kilos chacun en quelques mois, sans se priver, sans avoir faim et surtout en se faisant plaisir.

Les bases d'une alimentation saine

Ces éléments qui composent la base d’un rééquilibrage alimentaire n’excluent pas la consultation d’un spécialiste si votre cas le recommande. De mon côté, je n’avais pas de trouble alimentaire, pas d’intolérance, pas de surpoids. Ces quelques ajustements m’ont permis de voir des résultats rapidement, autant sur ma perte de poids que sur mon bien être digestif.

Les légumes

Cela peut paraitre simple et pourtant, dans nos habitudes alimentaires actuelles les légumes n’ont que rarement la place centrale. Il suffit d’aller au restaurant pour voir que la carte met en avant les viandes / poissons et parle « d’accompagnement » pour qualifier les légumes. Si vous souhaitez rééquilibrer votre alimentation il faut remettre les légumes au centre de vos plats. Les protéines sont essentielles mais c’est elles qui doivent accompagner. Et des légumes il en existe de toutes sortes, pour tous les goûts et pour toutes les saisons. Il existe de nombreuses façons de les cuisiner et de les associer pour varier les plaisirs. Vous étiez persuadé de ne pas aimer tel ou tel légume, suite à un traumatisme de l’enfance vous n’en avez jamais plus consommé ? Et si vous changiez d’avis ? Allez sur le marché, essayez de nouveaux légumes ou de nouvelles façons de les cuisinier. Laissez-vous surprendre !

salade
smoothie

Le sucre

Diabolisé par les médias,  dangereux pour la santé, présent dans trop de produits industriels, le sucre n’a pas bonne presse. Et effectivement, si vous souhaitez commencer par quelque chose je pense que c’est le sucre qu’il faut fuir.

Inutile d’éradiquer tous les sucres de son alimentation. L’ennemi, c’est le sucre blanc ! Et heureusement pour nous, il existe nombreuses alternatives qui sauront relever vos desserts : Sucre roux, sucre complet, sucre de coco ou encore stevia, sirop d’agave, sirop d’érable, miel… Le choix est vaste pour compenser.

La farine

De la même manière que pour le sucre, la farine blanche est à éviter. Et forcément si vous ouvrez vos placards, celle que vous trouvez n’est que blanche, car plus économique. Et pourtant, il existe de nombreux types de farines qui seront meilleures pour la santé et qui ne dénatureront pas vos plats pour autant : Farine complète, semi-complète, d’épeautre, de châtaigne…

Les pâtes

Liés aux farines, les pâtes blanches, celles que nous consommons le plus souvent sont effectivement les moins chères, mais les moins bonnes pour la santé. Comme pour le sucre et la farine, il vaut mieux les privilégier complètes, car leurs indice glycémique y est plus faible. Cela évite ainsi les fringales et les pics de glycémie. Si vous ne pouvez pas imaginer une alimentation sans pâte, c’est le moment de découvrir les pâtes complètes, de lentilles corail, de sarrasin…

bowl
Tartines

La viande

Le sujet de la viande et des protéines animales fait débat depuis plusieurs années. De plus en plus de personnes éliminent totalement de leur alimentation les produits d’origines animales et se concentrent sur des alternatives végétariennes. J’en parlerai plus longuement dans un prochain article, car il est difficile d’aborder le sujet du véganisme aussi rapidement.

Quoiqu’il en soit, j’entends encore beaucoup de personne ne pas arriver à concevoir un repas sans viande. Cela a été mon cas également, j’avais cette sensation qu’il me manquait quelque chose. Aujourd’hui les choses ont complètement changées. Je consomme toujours de la viande, du poisson, des œufs etc, mais j’ai largement réduit ma consommation. D’une part pour des raisons économiques, d’autre part parce que notre corps n’a absolument pas besoin de consommer de la viande tous les jours. Et si ca peut en plus avoir un impact environnemental, c’est encore mieux !

Alors détachez-vous de vos clichés concernant la viande, vous pouvez trouver des protéines dans de nombreux autres aliments et vous vous rendrez compte que si vous n’avez pas un steak à chaque repas, et bien tout va bien quand même !

Comment passer à une alimentation plus saine ?

Je commencais mon rééquilibrage alimentaire avec un avantage que certain trouveront considérable : J’aimais cuisiner ! Et pour rééquilibrer son alimentation, c’est un plus. J’aimais cuisiner mais j’étais quand même un peu une feignasse.

Je trouvais milles et une excuses pour ne pas me préparer mes repas et les amener au bureau > La flemme, pas le temps, pas pratique…

Et j’ai fini par ne pas avoir le choix, je me suis retrouvée dans une entreprise où les choix de restauration étaient vraiment réduits et où j’allais devoir préparer mes repas si je ne voulais pas me nourir exclusivement de burger ou de pizza.

Et forcément pour contrôler son alimentation, cuisiner ça aide. Alors certes c’est une organisation, je cuisine 2 bonnes heures le week-end pour préparer les lunchbox à mon homme et moi.

Si vous n’êtes pas une cordon bleu, pas de soucis. Du riz, des légumes rôtis au four avec des épices. Des tartes, des quiches, des wraps… pas besoin d’y passer vos soirées, mais en plus de vous sentir plus léger, vous ferez des économies [3000 € d’économies par an lorsqu’on ramène ses plats au bureau]

healthy
Pinterest
Instagram
LinkedIn
Facebook

Pour résumer, changer d’alimentation ne va pas vous ruiner, personne ne vous forcera à consommer exclusivement des produits bios, mais si c’était moins cher, personne ne consommerait de produits industriels.

Pour conclure, pensez que vous déshabituer l’organisme il faut minimum 20 jours. Alors rien n’est impossible !

 

Sophie MARION

Sophie MARION
29 ans
Val d’Oise

Epicurienne & Food Addict

Restez connecté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *